Les Francouvertes, soir 7 et fin des préliminaires

C’était un soir du type « tout pour le rock » hier au Lion d’Or, pour la septième et dernière soirée de la ronde préliminaire du concours Les Francouvertes. Étaient sur scène les trois groupes Christian, Gazoline et Les Shrimps. Les enjeux étaient encore élevés, alors que se jouaient les dernières cartes, celles qui pouvaient bouleverser le sort des groupes en fin de top-9.

C’est d’abord Christian, Fortin de son patronyme, qui a brisé la glace. Le natif de Roberval était parfois accompagné de son frère Pierre, celui-là même qui a fait paraître récemment un disque solo et qu’on a entendu avec Galaxie et Mara. Mais le show était bien donné par Christian, multipliant les « goddamn! », invectivant la foule polie mais discrète. Christian jouait presque la carte de l’homme-orchestre, avec une guitare à la distorsion étouffée, poussant le blues rock en tapant sur une tambourine au sol, pendant que le frère jouait la basse. Il a connu des moments forts, mais aussi plusieurs égarements, un long accordage de banjo. Bref, c’était du brut un peu mal canalisé. Il n’est pas parvenu à se tailler une place en demi-finale.

Après, les trois jeunes musiciens de Gazoline (on dirait 19-20 ans max selon notre expérience toute personnelle en babyface) sont apparus avec un aplomb et une livraison étonnante. Leur rock a les influences qui dépassent du jupon, mais c’est fort peu dérangeant. Le chanteur avait la manie de regarder au sol ou de fermer les yeux, mais le batteur et le guitariste (au look d’Ariel) ont donné un bon show. Les textes adolescents auront fait tiquer plusieurs personnes dans la salle (du cul en masse et même sur le « tapis du chat », rien de moins), mais si le trio bosse là-dessus et trouvent leur approche sans trop aplanir leur son, on les reverra. D’ailleurs, ils sont rentrés très fort dans le palmarès, en 2e position.

En clôture de soirée, Les Shrimps ont donné tout un numéro, plus théâtral que musical. Déguisements, maquillages, grands gestes et intonations hyper appuyées, les cinq musiciens ont brassé l’air du Lion d’Or. Le chanteur, qui doit mesurer 14 pieds 23 pouces, couvrait la moitié de la scène quand il mettait ses bras en T. Au bout de deux ou trois chansons, la formule s’essouffle, non pas en raison de tout le jeu, mais en raison des pièces, auxquelles ont peine à se raccrocher. Mélodies, structures, paroles, c’est flou, alors on a tendance à décrocher.  Mais on se souviendra d’eux, même s’ils ne se sont pas qualifiés pour les demi-finales.

En conclusion, voici le top 9 final de la ronde préliminaire des Francouvertes.

1. Mélanie et Stéphanie Boulay
2. Gazoline
3. Simon Kingsbury
4. Francis Faubert
5. Gustafson
6. Antoine Corriveau
7. Sarah Toussaint-Léveillé
8. MC Phylis et Maxime Robin
9. Pandaléon

Les demi-finales ont lieu les mardi 10, mercredi 11 et jeudi 12 avril, au Lion d’Or. On vous tiendra au courant de l’ordre de passage.

Taggé avec: , , , , ,

Laisser une réponse